Mélo : « Moi aussi, je suis zadiste »

Publié le Mis à jour le

Je m’appelle Mélo , j’ai 27 ans, j’ai 2 enfants (8 ans et 4 ans), j’habite en Sarthe (72), j’ai été sapeur pompier volontaire pendant 11 ans et responsable sécurité en événementiel pendant 8 ans. Je suis Zadiste, parce qu’aujourd’hui on vit dans un pays, dans un monde où l’on fait passer l’aspect financier avant notre mère nature sans qui nous ne serions pas là. Pendant 23 ans, j’ai vécu les yeux fermés et les oreilles bouchées, jusqu’à il y a 4 ans

où je suis tombée amoureuse de Notre Dame des Landes, et là ça a été une révélation. Je voyais, j’entendais et je pensais enfin par moi même. C’est à ce moment là que j’ai compris que nous étions gouvernés par des couillons corrompus jusqu’à l’os. A croire qu’ils font un concours pour savoir lequel fera le plus dégâts en moins de temps possible.
Aujourd’hui, je trouve vital et primordial de jouir pleinement de ma voix de citoyenne pour montrer mon désaccord avec leurs projets qui sont plus que boîteux et surtout destructeurs.
Je pense vraiment que l’occupation d’un lieu menacé reste le moyen le plus efficace avec sa simplicité d’action et les messages qui passent et qui rassemblent. Les zad(s) montrent nos désaccords avec leurs intérêts financiers et destructeurs mais elles ouvrent aussi les yeux de certains moutons du peuple. Il y a 5 ans je bossais comme une cinglée, je m’occupais de mes enfants et je servais notre beau pays en prenant le plus de garde pompier que je pouvais. Maintenant je réalise vraiment à quel point mes yeux étaient fermés et à quel point j’étais formatée. C’est comme si on avait allumé la lumière dans mon esprit, dans ma façon de voir et comprendre les choses.
méloMaintenant j éduque et j’éveille mes enfants à comprendre et respecter la nature sous toutes ses formes, le respect et l’entraide. Si personne ne se lève pour dire ÇA SUFFIT nous courons à notre perte. Notre mère nature est tellement belle que chaque projet d’inutilité publique est une agression envers elle. Le respect, la simplicité, la beauté de nos zad valent largement le coup de se battre pour les protéger. Mon objectif à l’heure actuelle est de me rendre dans chaque zad pour découvrir et me battre aux côtés de mes camarades.
JE SUIS ZADISTE ET J’ASSUME.
Mélo

Vous aussi envoyez nous votre « Moi aussi je suis zadiste », en texte, vidéo ou audio, à zad-roybon@riseup.net. Les règles du jeu sont ici !

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Mélo : « Moi aussi, je suis zadiste » »

    Camille a dit:
    12 décembre 2014 à 17 h 48 min

    Vive les Rillettes !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s