Claire : « Moi aussi je suis zadiste »

Publié le Mis à jour le

claireJe m’appelle Claire, je vis en Isère depuis 20 ans et je suis Zadiste parce que je Défends une Zone : cette partie de la forêt de Chambaran qui n’était ni à brader ni à ravager… un groupe immobilier a décidé d’y implanter un immense village vacances de 1000 bungalows = combien de parkings, combien de bitume, combien d’eau, combien de voitures, combien de va-et-vient, combien de centaines de milliers de « visiteurs » ?

COMBIEN de…
Pour quoi… ? : des loisirs de masse, un projet démesuré, une forêt privatisée, la destruction d’espèces protégées, une gestion de l’eau à risque avec étés secs et crues dévastatrices, le dérèglement climatique : est-ce bien le moment de laisser des grands groupes immobiliers (en mauvaise santé de plus) bénéficier de l’argent public, notre argent… ?

Non, je n’ai jamais voulu de ce modèle de société qui s’embarque dans tous ces gigantesques projets inadaptés à notre environnement et notre Humanité, inadaptés encore davantage en ces temps de crises en tous genres. Cherchons d’autres solutions ensemble, construisons un autre avenir, soutenons d’autres projets de valorisation de notre région, d’encouragement et de soutien à des entreprises (rénovation, isolation des habitats…).
Enfin, les élus ne se montrent pas toujours garants d’une société réellement démocratique, c’est pourquoi nous devons être vigilants et présents dans l’espace social, les associations, les groupes qui inventent et contribuent à une vie Ensemble plus juste, plus durable pour tous.

C’est pour cela que j’ai participé à des réunions, des manifestations et je soutiens l’association PCSCP. Je suis allée aussi à la MaquiZAD pour comprendre la démarche d’autres zadistes, j’admire leur courage, leur détermination pour stopper la dévastation. Ces dernières années, j’ai aussi pu parler avec des personnes « partisans du Center Parcs », j’ai aussi cherché à les écouter et les comprendre ; je pense que même si c’est difficile il est toujours temps de dialoguer. La haine, le mépris de l’autre et la violence ne nous mèneront pas vers un monde meilleur, n’est-ce pas ?

Oui, je suis zadiste car j’aspire à un autre modèle de société, plus solidaire, plus respectueux de l’environnement, de la Nature, pour l’avenir de notre humanité. Pour Roybon, pour la région, pour l’avenir de mes enfants, de mes petits-fils : oui, je suis zadiste et je l’assume.

Claire


Vous aussi envoyez nous votre « Moi aussi je suis zadiste », en texte, vidéo ou audio, à zad-roybon@riseup.net. Les règles du jeu sont ici !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Claire : « Moi aussi je suis zadiste » »

    Steph56 a dit:
    18 décembre 2014 à 12 h 20 min

    Bravo pour votre implication dans ce mouvement de défense de la nature et des biens communs, si tous les citoyens étaient comme vous notre société serait tellement plus belle et humaine !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s