Dagobert : « Moi aussi je suis zadiste »

Publié le Mis à jour le

Photo DagobertJe m’appelle Dagobert et je suis Zadiste,

J’ai 53 ans, marié et père de 3 enfants. Je suis originaire de la Drôme des collines. Mon grand-père et mon arrière-grand-père sont nés dans une ferme à Montrigaud (4 km à vol d’oiseau de la maison de la Marquise).

Actuellement je suis jardinier (entretien de propriétés sur la région).

J’étais Zadiste dans l’âme et suivais de loin ce qui se passait à NDDL ou sur d’autres ZAD. Je me disais qu’un de ces 4 matins, j’irai voir sur place comment s’organisent au quotidien les résistants aux projets scandaleux imposés à tous par une poignée de combinards prêts à tout pour faire du blé. Le temps passe, les bonnes résolutions aussi !!!!

Puis voila que devant ma porte dans cette forêt de Chambaran que je connais si bien se profile l’ombre d’un «  Center parcs ». Depuis 2 ans, avec mon épouse et une de mes filles nous avons pris part aux différentes assemblées ou marches organisées contre ce projet détestable et mensonger.

Lors de la dernière marche du 16 novembre 2014 organisée en bordure du projet il s’est levé un vent nouveau de résistance qui s’est concrétisé par la création de la ZAD début décembre.

Depuis je participe à l’approvisionnement nécessaire pour permettre aux résistants de tenir le siège devant l’envahisseur.

Le Zadiste dans l’âme que j’étais s’est transformé depuis en Zadiste actif car j’ai compris que la lutte devait passer par l’occupation forcée du lieu à défendre.

En voyant tout les liens qui se tissent entre les zadistes sur place et les sympathisants de l’extérieur je m’inspire de Martin Luther King pour écrire que : « Si nous ne vivons pas comme des frères dans nos luttes nous allons mourir comme des imbéciles dans nos passivités »

Fraternellement vôtre,

Dagobert


Vous aussi envoyez nous votre « Moi aussi je suis zadiste », en texte, vidéo ou audio, à zad-roybon@riseup.net. Les règles du jeu sont ici !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Dagobert : « Moi aussi je suis zadiste » »

    ortiefroide a dit:
    7 janvier 2015 à 21 h 24 min

    Belle citation…ce sont tes vrais moustaches camarade ?

    J'aime

      Espoirdelueur a dit:
      18 janvier 2015 à 18 h 21 min

      On dirait plutôt des soies d’épi de maïs^^ « Ce n’était rien qu’un peu de lino, mais il leur avait chauffé le cœur ». Ah la lutte en famille, c’est des valeurs fortes ça. Éduquer les plus jeunes, les sensibiliser au respect et à l’amour, de la planète et de soi même, le devoir de tout un chacun. Bonne continuation dans cette admirable tâche.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s