7 et 8 mai – Chantiers à Sud!

Publié le

Bonjour à tous,

La barricade sud de la zone est pleine de vie, ça s’active dans tous les sens!

Les 7 et 8 mai, ramenez vos scies, marteaux, pioches, graines, bonne terre ou bonnes bières pour les divers chantiers lancés:

  • chantier charpente en bois rond
  • isolation terre-paille
  • potager

Viendez nombreux!

jeudi 5 mai : OÏ!OÏ!OÏ! DANS LES BOIS- Discussion et concerts

Publié le Mis à jour le

Le jeudi 5 mai, nous vous invitons à la Marquise pour un échange militant et musical entre camarades francophones du vieux continent et de la belle province!

A l’occasion de leur tournée en France, le groupe québecois Action Sédition, composé de membres du collectif féministe Montreal Sisterhood, nous fait le plaisir de venir nous rendre visite dans les bois! Il sera accompagné d’un groupe grenoblois: Les Trois Huit.

Programme:

17h  – Échange sur le sexisme dans les milieux alternatifs avec le collectif féministe Montreal Sisterhood

19h  – Repas Vegan

20h  – Concerts Oï! / Street Punk avec:

ACTION SEDITION (Montréal,QC)

https://actionsedition.bandcamp.com/

LES TROIS HUIT (Grenoble)

http://lestroishuit.net/

Cet événement est à prix libre (« contribution volontaire » comme disent nos cousins d’outre atlantique).

Concernant l’hébergement, il y a des places en sleeping et dans les cabanes sur zone, il y a aussi de la place pour des camions et des tentes!

Et bien sûr, les comportements sexistes racistes homophobes ne sont pas les bienvenus.

img009

20 mars – Concert de On lâche les chiens / Kratère / Kist

Publié le Mis à jour le

Bientôt un concert toutes les semaines? Peut-être!

En tous cas on vous donne rendez-vous dimanche 20 mars à 17h à la Markiz pour une nouvelle soirée concert avec:

on lâche les chiens

On lâche les chiens (Post-punk/ Noise – Paris)  https://onlacheleschiens.bandcamp.com

Kratère (Rap)

Kist (Punk-rock  – Romans)  http://marccram.bandcamp.com/

Kist

 

Le Chambar’Tout n°4

Publié le Mis à jour le

couverture Chambar'Tout n°4Le Collectif grenoblois de soutien à la ZAD des Chambarans vous informe de la publication du n°4 de son journal Le Chambar’Tout.

Vous pouvez le commander (gratuit mais frais de port + soutien éventuel au collectif et à la ZAD) à l’adresse : soutienchamba(at)riseup.net

 

Au sommaire de ce quatrième numéro :

– L’édito

– Présentation de la fusion avec la revue De tout bois

– Un an déjà

– Le tribunal administratif de Grenoble annule l’arrêté préfectoral

– Du solstice d’été au solstice d’hiver, qu’a-t-on bien pu faire, dans le bois des Avenières ?

– Au pré de ma ZAD (affiche)

– Pourquoi un comité de soutien grenoblois à la ZAD des Chambarans

– ZAD nulle part (ou partout) ?

– Débat virtuel = nuisances réelles

– Inauguration de la bulle tropicale (affiche)

– Appel à manifester en mémoire de Rémi Fraisse et à dénoncer les violences d’État

– Vois-tu au loin ces Sommets et contre-Sommets ? Ils forment la même chaîne

– Intérêts, mensonges et manipulations

– Nouvelles des fronts

13 mars – Concert de René Binamé / La DK Dance / Traktor / Le dernier calme

Publié le Mis à jour le

Viendez nombreureuses le dimanche 13 mars A La Maquiz ! (et non à ACAB comme annoncé initialement et sur les affiches)  à partir de 19h pour une bouffe vegan suivie des concerts de…

René Binamé (Punk – BE) www.aredje.net/biname

La DK-dance (Electro-punk – FR) http://www.dkdance13.blogspot.ch/

Traktor (Punk féministe agricole – CH) http://www.baz-art.ch/2014/?p=92

Le dernier calme (Rap punk – CH) https://lederniercalme.noblogs.org/

+ Guests

Du keupon francophone pour finir franc aphone!

12744674_10204124888842257_8631310305184531439_n

 

28 février – Projection « Je lutte donc je suis »

Publié le Mis à jour le

Nous organisons la projection du documentaire « Je lutte donc je suis » de Yanis Yolountas le dimanche 28 février à 19h à La Marquise.

th

Les rencontres de la Forêt des 18,19,20 décembre : un petit retour

Publié le Mis à jour le

Ha, ça a l’air déjà loin ce weekend, et pour cause, ça fait bientôt deux moi. On a quand même envie d’en faire un petit retour.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir dès vendredi soir des visiteureuses pour visionner quelques extraits présentant le super projet de la centrale de Gardanne, cette usine de production d’électricité à combustion massive de bois, nécessitant 700 000 hectares de bois par an, en provenances de contrées lointaines d’Europe de l’est ainsi que des parcs naturels du Luberon, des Cévennes et des Alpes dans un vaste périmètre. La réalisation du projet a du retard mais est toujours amenée à voir le jour, en se tortillant pour gommer les aberrations.

Un grand big up à la cantine vegan des copaines de Grenoble qui a assuré les repas et nous a proposé un bar sans alcool, tout le weekend.

Samedi matin donc, pendant que se préparaient le feu de joie et le repas de midi, une équipe motivée s’est occupé des troncs pour reconstruire la charpente de feu l’atelier : écorçage collectif, ce qui aurait pu duré des semaines à duré une matinée : youpi !!

Les charmants moments de portage collectifs ont clôturé la matinée. Convivial moment de restauration pour se retrouver en grand cercle, pour écouter des témoignages. Constitué de de camarades investi-e-s sur d’autres luttes, de collectifs amis, d’associations copines, de choristes, de voisin-e-s, de curieu-se-s, de lutin-e-s de la forêt, de copaines et de revenant-e-s… tous ce monde réuni, nous étions au moins 10000 ! 9000 selon la police.

On a revécu cette année à travers les regards d’un voisin, d’un copain qui a passé du temps sur l’occupation, et d’habitant-e-s. Des rires, des pleurs, des critiques, et du partage autour des questions du vivre ensemble et du sexisme notamment. Puis, par petits groupes et regards croisés, nous avons abordé les questions de l’occupation, pourquoi, comment ? la vie quotidienne, la communication, le lien avec les villages alentours… bilans et perspectives.
Fin d’aprèm, après une pause, on s’est de nouveau rassemblé et partagé dans un premier temps sur notre lien à la forêt, ce que cet espace représente pour nous depuis notre enfance, ce qu’on y vit, ce qu’on y ressent ; Puis plusieurs copaines nous ont parlé des luttes dans lesquelles ielles sont investi-e-s : Bure et les 2000 mystérieux hectares racheté par l’Andra, la ligne THT dans les Alpes, les centers parcs du jura et du doubs, les mines de Hamburgh… De quoi croiser les stratégies d’accaparement des terres des firmes et les outils pour donner de la forces aux oppositions.

Enfin, le feu de joie nous a rassemblé, après la soupe, dans le crépitement et les étincelles. Les voix chantantes se sont élevées avec les flammes. Merci aux choristes venu-e-s nombreureuses nous offrir ce chaleureux moment. Une chorale improvisée a pris le relais, chorale punk et motivée. La fête a continué, rythmée de discussions autour du feu ou de bataille de paille dans la grange.

Le lendemain matin, on a pu terminé la grosse mission de préparation de la charpente de l’atelier. En parralèle, une bonne quinzaine de personnes est allée marché dans la forêt pour une ballade botanique et pour planter une centaine d’arbre. Un autre groupe plus petit est parti pour un atelier grimpe et élagage, apprendre les gestes intelligents pour prendre soin de sages arbres.

Après le repas de midi qui a un peu trainé, on est reparti pour plusieurs heures de discussion. On a abordé l’histoire de la forêt en France, le lien des habitants à cette ressource depuis le moyen âge, les différents types d’exploitation, les usagers multiples, le fonctionnement de la filière bois. Enfin, on a essayé d’en savoir un peu plus sur ces espaces qui ont beaucoup évolué au fil des politiques économiques et territoriales du pays, l’histoire de l’onf, ainsi que les différentes approches de cultures d’entretien ou d’exploitation des espaces de forêts.

Le weekend s’est clôturé par une discussion en plus petit comité sur ce que peut générer la consommation d’alcool, sur la recherche d’une alchimie entre la culture punk et celle de la communication non violente, du féminisme, et de comment on festoie sans reproduire de shémas d’exclusion et d’oppression.

On était bien content-e-s d’avoir combiné du faire ensemble, de la discussion, de creuser un peu notre conscience de la vie des forêt. Ca fait du bien de voir des nouvelles têtes et de sentir les soutiens qui perdurent. Que retirer de ces quelques jours ? Des espaces-temps sont à inventer pour accueillir plus facilement les visiteureuses ; les forêts, c’est un vaste sujet qu’ il est important de continuer à débroussailler ; qu’il y a plein de copaines investi-e-s dans beaucoup de luttes et qu’il est vital de continuer à se rencontrer.

Merci à tout-e-s celleux qui ont permis à ce weekend d’exister, par leur investissement et-ou leur présence.

 

 

[Lyon] – Déambulation anti-aéroport « Amène ton avion » – 14h place Carnot

Publié le Mis à jour le

Collectif ZAD Lyon

Non au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes!

Journée de mobilisation samedi 9 janvier
Déambulation Festive « Amène ton Avion ! »

Départ à 14h Place Carnot, Lyon 2ème arrondissement
aux pieds de la statue de la République

suivie d’une:
Réunion publique « Contre l’expulsion de la ZAD, Contre la reprise des travaux à NDDL, On s’organise! »
A la Maison pour tous des Rancy, 16h, 249 rue de Vendôme, Lyon 3ème

La réunion d’après manif permettra également d’organiser la mobilisation lyonnaise du 16/01, venez nombreu-x-ses!

Trouvez ci-dessous le tract d’appel ainsi que des plans pour se faire un petit avion en carton de récup’:

Ici => Texte d’appel, tract, à imprimer

là => Avion en récup

et là => 2ème modèle avion

ATTENTION, d’autres RDV très proches à venir, réservez vos dates:

13/01/2016 => RDV devant le TGI de Lyon, 17h, Casserolade (« Amène ta casserole! »), pour coïncider avec l’audience à Nantes
16/01/2016 => Mobilisation…

View original post 301 mots de plus

De tout bois #4

Publié le Mis à jour le

Les éditions Le monde à l’envers publient le 4e numéro de De tout bois, une revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon.

JPEG - 274.2 ko

De tout bois #4 Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon
Numéro 4, hiver 2015/2016
ISBN 979-10-91772-10-5
ISSN 2426-3486
Publication trimestrielle, 20x28cm, 32 pages, 2 euros

Alors que le projet de Center Parcs de Roybon (Isère) est bloqué par une décision de justice (appel en 2016) et par l’occupation des zadistes, cette revue se donne pour but de faire vivre la lutte et d’en laisser des traces. Au-delà du cas particulier de cette lutte, la revue De tout bois tâche de tisser des liens avec les grands enjeux actuels (écologie, crise du capitalisme, nouvelles formes de luttes).

Au sommaire : « Lysistrata », par Le comité de rédaction ; « État des lieux », par Le comité de rédaction ; « Le monde selon Center Parcs », par Françoise Fromonot & Stéphanie Sonette ; « L’internationalisme du Capital », par P. Deshair ; « L’importance de Roybon dans le Dauphiné du XIIIème et XIVème siècles », par Michelle Pistone ; « Dans le Jura », par Quelques opposants jurassiens à Center Parcs (QOJCP) ; fiche pratique ; reportage photographique.


Cette revue est disponible dans n’importe quelle librairie. En particulier : Drôme : Le Baz’Art des Mots (Hauterives), Librairie des Cordeliers (Romans), La Manufacture (Romans), Nos Champs (L’Ecancière), Notre Temps (Valence), L’Etincelle (Valence), Court-Circuit (Chabeuil), La Balançoire (Crest), Mosaïque (Die), Le Champ de l’Ane (Mercurol), Isère : Le Marque-Page (Saint-Marcellin), Maison de la Presse (Saint-Etienne de Saint-Geoirs), La Presse Côtoise (La Côte Saint-André), Librairie Centre-Rives (Rives), Librairie Chemain (Voiron), Librairie Nouvelle (Voiron), Tabac-presse Le Saint-Bruno (Voiron), Maison de la Presse (Moirans), Lucioles (Vienne), Majolire (Bourgoin-Jallieu), Majolire (L’Isle-d’Abeau), Antigone (Grenoble), Le Square (Grenoble), La Dérive (Grenoble), Presse-Bastille (Grenoble), Biocoop (Chatte), Reste du monde : Terre des Livres (Lyon), Le Bal des Ardents (Lyon), La Gryffe (Lyon), Garin-Paraf (Chambéry), Librairie Jean-Jacques Rousseau (Chambéry), Les Danaïdes (Aix-les- Bains), Quilombo (Paris), L’Atelier (Paris), Publico (Paris) Librairie Michèle Firk (Montreuil), La Griffe Noire (Saint-Maur), Terra Nova (Toulouse), L’Une et l’Autre (Saint-Etienne), Grenouille (Langeac), Les Trois Chaises (Massat), Librairie de l’Arbre (Marseille), L’odeur du temps (Marseille), Farenheit 451 (Genève), La loutre par les cornes (Plateau de Millevaches), Radio Zinzine (Limans), Bibliothèque 152 (Saint-Jean-du-Gard), Centre Culturel Libertaire (Lille) Librairie polinoise (Poligny), Collectif jurassien d’opposants à Center Parcs.


Les trois précédents numéros sont disponibles. Prochain numéro au printemps 2016.


Catalogue complet sur : http://lemondealenvers.lautre.net

Editions Le monde à l’envers
46 bis rue d’Alembert
38000 Grenoble
mondenvers@riseup.net
http://lemondealenvers.lautre.net

Inauguration de la bulle tropicale – Rencontre sur la forêt – 18,19 et 20 décembre

Publié le Mis à jour le

Bonjour à toutEs,

 

Cela fait aujourd’hui un an que nous occupons le bois des Avenières contre ce Center Parcs qui ne se fera pas. La neige et la réapparition de la boue nous évoquent des souvenirs de cet automne 2014 où après avoir bloqué les machines, nous avons commencé, si nombreux, à occuper les bois et à construire malgré un temps peu clément.

Parce que la lutte continue et que ce serait avec grand plaisir que nous reverrions d’anciennes têtes et de nouvelles pour discuter et festoyer ensemble, nous organisons un événement les 18-19-20 décembre.

Pierre étant toujours absent et les vacances approchant (pour certains), nous avons décidé d’organiser nous-même L’INAUGURATION DE LA BULLE TROPICALE (parce qu’il faut vraiment tout faire soi-même!).

Au programme:

Rencontre et ateliers manuels et pour la cervelle autour de la forêt avec notamment la participation du RAF (Réseau des Alternatives Forestières), de SOS Forêt, des opposants au Center Parcs de Poligny, du Réseau des Géographes Libertaires

Vendredi 18 au soir: 

Repas partagé, projection d’un documentaire sur la centrale bio-masse de Gardanne et discussion

Samedi 19:

Matin: Plantation d’arbres – Charpente et isolation

Après-midi discussions : Un an d’occupation du bois des Avenières – Luttes en forêt

Dimanche 20:

Matin: Atelier grimpe et élagage

Après-midi: Discussion sur les pratiques forestières

Les soirées s’annoncent chaleureuses grâce à des performances poétiques, théâtrales et musicales, du conte, les chorales de La Ravachole (de Marcilly-le-Châtel), La Barricade (de Saint-Etienne) et des  Barricades (Grenoble) et sûrement bien d’autres surprises à découvrir autour d’un feu de joie.

Pour les repas du midi: repas partagé / pique-nique

Pour les repas du soir: bouffe collective (n’hésitez pas à apporter de quoi contribuer si le coeur vous en dit!)

Pour l’hébergement:

Les places à la Marquise et dans d’autres cabanes isolées n’étant pas extrêmement nombreuses, nous vous conseillons de passer un coup de fil au 07.63.54.28.00 pour nous prévenir de votre venue. Pensez à prendre votre duvet!

Si vous souhaitez nous ramener du matériel, nous sommes preneurs de:

Meubles et étagères en tout genre,

Visseuse

Echelles

Paille

Isolants divers (de préférence non polluants, pas de laine de verre par ex…)

Brouette

Plaques de bois (contreplaquée)

Chevrons

Scie à métaux

Bâches

 

A bientôt dans les bois!

affiche bulle tropicale_A3