Pour ce week-end 6-7 décembre…

En passant Publié le Mis à jour le

Ce week-end c’est entre autres la Marche aux flambeaux, et une occasion pour ceux qui ne sont pas encore venus voir « la Marquise » de se rencontrer. Ambiance garantie !

Pour les copains et copines qui voudraient dormir sur place ce week-end, prévoyez tentes et vêtements bien chauds car la maison ne pourra pas accueillir tout le monde.

Et pensez à co-voiturer !

Nous demandons à ceux et celles qui le peuvent de faire des gâteaux, cakes, tartes, biscuits… pour les vendre à prix libres en soutien à l’occupation.

Blocage des pierres de Pierre

Publié le Mis à jour le

Communiqué de presse du 4 décembre

Blocage des pierres de Pierre (& Vacances)

Ce matin, les opposantEs au Center Parcs ont empêché la reprise du chantier en bloquant l’accès des ouvriers outillés de tronçonneuses aux arbres de la forêt de Chambaran.

Parallèlement, un petit groupe de camarades faisait barrage face à deux camions chargés de pierres. Suite à la demande de la gendarmerie – accompagnée d’un huissier – de ne pas faire entrave au travail, nous avons délibéré et décidé d’un commun accord de démonter la barricade et de laisser avancer doucement, très doucement, les camions. Cette opération « escargot » s’est déroulée sur plusieurs heures dans le calme et la cohésion jusqu’au départ des camions. Le premier camion a fait marche arrière pour repartir, le second a quitté la zone peu après ; le chauffeur énervé a déchargé ses pierres, malgré la présence des copains derrière la benne. Suite à ces événements, les gendarmes ont quitté les lieux dans le calme. Les copains sont toujours dans les bois et n’ont pas l’intention de les quitter.

Pendant ce temps les visites ont continué à la maison Lire la suite »

Revue de presse jusqu’au 4 décembre

Publié le Mis à jour le

Depuis dimanche, le nombre de parutions dans les médias est tel que nous ne pouvons plus mettre à jour exhaustivement cette page… ceux et celles qui utilisent facebook (bon, on aimerait s’en passer mais là c’est par pur pragmatisme) trouveront sur notre page « ZAD Roybon » un relais des principaux articles honnêtes et intéressants. Merci aussi d’alimenter la revue de presse en ajoutant vos propres liens en commentaire Lire la suite »

Pierre est le loup

Publié le Mis à jour le

Communiqué du 3 décembre

Comme tous les jours, au petit matin, une vingtaine d’occupantEs de la Marquise sont partiEs se promener dans les bois. Mais le loup y était ! Ils sont tombés sur de nouvelles équipes de sécurité privées*, vêtus et cagoulés de noir avec une attitude et des propos menaçants. Après une première partie de matinée à grogner et montrer des dents, le loup a fini par mordre : alors que les visiteurs souhaitaient s’approcher des ouvriers travaillant à la tronçonneuse pour leur parler, les agents de sécurité ont sorti matraques et bombes lacrymogènes sans sommation. Trois personnes ont été blessées : arcade sourcilière ouverte, côtes endommagées…

Nous recevons de la part des habitants de la région un grand soutien moral et matériel : Lire la suite »

Nouvelles de la maison et du chantier au 2 décembre

Publié le Mis à jour le

Communiqué du mardi 2 décembre

Ce matin à 10 heures un huissier est venu à la Maquizad, accompagné des gendarmes, pour constater l’occupation de la maison forestière de la Marquise, à la demande de l’ONF. L’huissier nous a demandé de quitter les lieux, ce que nous avons refusé, au nom du droit au logement.

Depuis lundi 1er décembre, le chantier est bloqué. Ce matin, la base de vie du chantier en algeco était démontée et les dernières machines présentes sur place quittaient le chantier. On reste vigilantEs sur le chantier et à la maison.Affaire à suivre, on lâche rien !

Nous appelons tou-te-s celles et ceux qui le souhaitent à nous rejoindre à la Maquizad, ou à nous soutenir matériellement (la liste des besoins est sur : https://zadroybon.wordpress.com/2014/12/01/appel-a-la-generosite-et-a-la-solidarite-de-chacun-e/).

Pour nous joindre : infos ZAD 06 56 84 36 13.

Pierre, les vacances sont finies !

Chambarans : blocage des travaux

Publié le Mis à jour le

Communiqué du lundi 1er décembre

Ce lundi 1er décembre 2014 au matin, les travaux de déforestation des Chambarans n’ont pas repris.

Dès l’aube, des opposantEs au projet de CenterParc de Roybon sont montéEs sur les machines de chantier tandis que d’autres entraient en dialogue avec les ouvriers et les services de sécurité. Lire la suite »

Appel à la générosité et à la solidarité de chacun.e.!

Publié le Mis à jour le

Contre le Center Parcs et son monde, et pour la défense de la forêt, la lutte s’organise sur place, aussi nous faisons appel à toutes et tous à contribuer à ce mouvement, et à nous soutenir!

La présence d’un plus grand nombre sur place est la bienvenue, mais nous avons également besoin de beaucoup de choses pour  vivre au quotidien sur la zone et construire la défense du lieu.
Voici donc une liste non exhaustive des besoins.

Merci à vous

Communiqué « la forêt de Chambaran est à tou-te-s »

Publié le Mis à jour le

Dimanche 30 novembre, nous nous sommes retrouvé-e-s à plus d’un millier de personnes à Roybon (Isère) pour nous opposer au projet de Center Parcs et nous réapproprier la forêt des Chambaran, volée par Pierre & Vacances (30 ct / m2). En traversant le site du chantier, nous avons montré que cette forêt est à tou-te-s, et nous avons constaté qu’elle est aujourd’hui détruite à toute vitesse pour un projet qui, en plus d’être inutile, se réalise sur argent public dans un déni démocratique ahurissant (cf. résultats de l’enquête publique).

Notre promenade s’est achevée à la maison forestière de « la Marquise », propriété abandonnée de l’ONF, que nous occupons massivement à partir d’aujourd’hui et jusqu’à l’abandon définitif du projet de Center Parcs. Lire la suite »

Appel à mobilisation – 30 novembre

Publié le Mis à jour le

affiche final version majeur

En à peu près un mois, la jolie forêt des Chambarans s’est transformée en ruine, jonchée d’arbres à terre, entassés, prêts à devenir des étagères en aggloméré. La terre est à nue, blessée par les imposantes machines qui y sont à l’œuvre. On ose à peine se demander ce qui est arrivé à tous les animaux qui habitaient là….

Vu du ciel, c’est encore plus choquant : déjà 30 hectares ont été défrichés. Ces quelques photos prises d’ulm nous renvoient la réalité en pleine face.

Un « chantier vert », qu’ils disaient

La réalité, c’est que depuis l’accord du préfet il y a un mois, ça tronçonne, ça abat, ça broie, ça creuse à tour de bras. Et ce sans aucun respect des engagements de réalisation d’un chantier à faible impact environnemental (« chantier vert », disent-ils), pas de traces de modification graduelle du milieu, et on se demande bien quand le déplacement des espèces promis par Pierre et Vacances a pu être organisé.

La politique du fait accompli

Aujourd’hui, plusieurs recours sont déposés ou sur le point de l’être. Mais la société Pierre et Vacances choisit le passage en force. Espérant sans doute mettre la justice devant le fait accompli, comme cela a été fait ailleurs.

Sur le chantier, ça travaille de jour comme de nuit, la semaine et les weekends, et même les jours fériés. Coûte que coûte, Pierre et Vacances détruit la forêt des Chambarans à toute allure. En un mois, 35% de l’abattage prévu a été réalisé, dans deux mois, tout sera largement à terre.

Le vrai service public

Tout ceci se déroule sous l’œil vigilant et bienveillant des forces de l’ordre, qui, elles non plus, ne lésinent pas sur leur implication : patrouilles quotidiennes, en 4×4 et en motocross, et même surveillance aérienne en hélicoptère. On se demande en quoi surveiller un chantier privé relève du maintien de la paix, ou même tout simplement du service public ?

Le bien commun à protéger, c’est la forêt des Chambarans. C’est elle qu’il faut défendre si l’on se place du côté du service public. Et non pas défendre les intérêts de Pierre et Vacances qui privatise une forêt publique, avec la complicité des collectivités. Plus encore que la forêt, c’est même l’eau potable de toute la région qui est mise en danger par ce projet, et que nous cherchons à protéger.

ZAD partout !

La situation actuelle nécessite une mobilisation générale, permanente, large et déterminée.

Pour nos enfants, les animaux, la nature, la vie et la diversité, pour la démocratie réelle partout et la défense des biens communs, nous appelons à la vigilance et la protestation publique et à la désobéissance civile.

Contre le projet de Center Parcs et tous les projets inutiles imposés.

Rendez vous dimanche 30 novembre, Roybon, midi.

Passe le message à tes voisins.
affiche-A3
affiche-A4-nb
affiche-A4
affiche-tract-A5-nb
affiche-tract-A5
affiche-web

 

Zone Nord-Ouest 7 Chantier de Center Parcs